Monday 23 September 2019 - 04:19

Dr. Mohsen SHATERZADEH

Managing Director Fan Avaran Energy Pak Co.


Assistant Professor

Persian Version

News


Nucléaire iranien : vers de nouvelles sanctions 2010 / 05 / 08

Mohsen Shaterzadeh, ambassadeur d'Iran au Brésil.
Mohsen Shaterzadeh, ambassadeur d'Iran au Brésil.

Malgré le dîner organisé jeudi 6 mai 2010 pour les membres du Conseil de sécurité de l'ONU, l’Iran ne semble pas avoir rassuré sur sa volonté de coopérer sur son programme nucléaire. Des sources diplomatiques européennes ont annoncé vendredi que le groupe des Six, les cinq membres permanents du Conseil de sécurité plus l'Allemagne, préparent une nouvelle série de sanctions contre la République islamique.

Les tractations entre les Etats-Unis, la Chine, la France, la Grande-Bretagne, la Chine et l'Allemagne sont en cours. Les discussions semblent avoir pour but d'arriver à une résolution d'ici la seconde semaine de juin, selon des sources proches du dossier.

Pendant ce temps, Téhéran continue à souffler le chaud et le froid. D'un côté, l'ayatollah Ahmad Khatami, membre de la puissante Assemblée des experts iraniens, a affirmé vendredi matin que la «nucléarisation de l'Iran était désormais chose faite» et que les grandes puissances devaient accepter cette situation.

De l'autre côté, le gouvernement de Téhéran cherche à sortir de son isolement par la porte brésilienne. L'ambassadeur iranien au Brésil, Mohsen Shaterzadeh, a signalé, que son gouvernement était prêt à négocier un endroit pour un échange de combustible dans le cadre d'un accord avec l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA), si cet échange étaRit immédiat.